Naviguer "Militaire"

Afficher 341-360 de 394 résultats
Article

Rébellion du Bas-Canada (La guerre des patriotes)

En 1837 et en 1838, des rebelles canadiens-français au Bas-Canada ont pris les armes contre la Couronne britannique au cours de deux soulèvements sanglants. Ces deux rébellions causent la mort de plus de 300 personnes et font suite à des années de tensions entre la minorité anglophone et les aspirations nationalistes grandissantes de la majorité francophone. La campagne des rebelles contre le régime britannique est un échec, mais leur révolte a précipité la réforme politique, y compris la création de la Province unie du Canada et l’adoption d’un gouvernement responsable. La rébellion du Bas-Canada, également connue sous le nom de la guerre des patriotes, a également donné aux Canadiens français l'un de leurs premiers héros nationalistes à Louis-Joseph Papineau.

Article

Rébellion du Haut-Canada

La rébellion du Haut-Canada en 1837 a moins d’ampleur et est moins violente que celle du Bas-Canada qui se déroule la même année. Néanmoins, les demandes des chefs du soulèvement, dont William Lyon Mackenzie, sont tout aussi sérieuses. Ils réclament en effet une réforme démocratique et la fin de l’oligarchie coloniale. La rébellion échoue, mais cette défaite trace la voie d’un changement politique modéré et prudent en Amérique du Nord britannique, notamment l’union du Haut-Canada et du Bas-Canada sous la bannière de la Province du Canada et l’adoption d’un gouvernement responsable.

Article

Régiment

Le régiment est une unité militaire composée d’escadrons, de batteries ou de compagnies. Il est souvent divisé en bataillons pour les opérations militaires. Un régiment ne comptant qu’un bataillon peut regrouper de 300 à 1000 individus.

Article

Royal 22e Régiment

Le Royal 22e Régiment (ou R22eR) est l’un des trois régiments d’infanterie de la Force régulière canadienne. (Voir Forces armées canadiennes.) Il s’agit d’un régiment francophone composé de cinq bataillons, dont trois appartiennent à la Force régulière et deux à la Force de réserve. En 2014, le R22eR a célébré son 100e anniversaire. Son quartier général est situé à la Citadelle de Québec. Le régiment a participé à tous les grands engagements militaires du Canada depuis la Première Guerre mondiale, y compris les missions de paix des Nations Unies et la campagne en Afghanistan.

Article

Royal Canadian Naval Air Service (RCNAS)

Le Service aéronaval de la Marine royale du Canada (Royal Canadian Naval Air Service ou RCNAS) a été établi dans les derniers mois de la Première Guerre mondiale pour contribuer à faire face à la menace posée par les sous-marins allemands sur la côte est canadienne. Il est dissous après seulement trois mois. Il faudra attendre la fin de la Deuxième Guerre mondiale pour qu’un nouveau service aéronaval soit créé au Canada.

Article

Royal Regiment of Canada Band

Royal Regiment of Canada Band. Corps de musique de la milice volontaire établi à Toronto et attaché au Royal Regiment du Canada (fondé en 1862 sous le nom de 10th Battalion Volunteer Militia). La musique reçut ses premiers tambours et autres instruments en 1863.

Article

Service féminin de l’Aviation royale canadienne

Les membres du Service féminin de l’Aviation royale canadienne (ARC) ont été pionnières en temps de guerre. Des milliers de jeunes femmes se sont portées volontaires pour servir au sein des forces armées aériennes, au pays et à l’étranger durant la Deuxième Guerre mondiale. En remplaçant les hommes dans des rôles de soutien à l’aviation, elles ont prouvé qu’elles étaient à la hauteur de leur devise : « Nous servons pour que les hommes puissent voler », et grâce à leurs états de services et leurs sacrifices, elles se sont assuré une place importante dans l’histoire du Canada. 

Article

Service féminin de la Marine royale du Canada (SFMRC)

Le Service féminin de la Marine royale du Canada (SFMRC) a été créé le 31 juillet 1942 pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il était l’équivalent maritime du Service féminin de l’Armée canadienne (CWAC), et du Service féminin de l’Aviation royale du Canada qui l’a précédé en 1941. Le SFMRC a été établi en tant que service distinct de la Marine royale du Canada (MRC). Il a été dissous le 31 août 1946.

Article

Shattered (Sergent Jack)

Le roman pour jeunes adultes Shattered (2006; trad. Sergent Jack, 2008) d’Eric Walters raconte l’histoire de Ian Blackburn. Celui-ci est secoué dans son existence privilégiée lorsqu’il rencontre Jack, un ancien combattant des Forces armées canadiennes devenu itinérant . Membre des Casques bleus canadiens lors de l’échec de la Mission des Nations unies pour le maintien de la paix au Rwanda , Jack initie Ian à l’un des moments les plus sombres de l’histoire de l’humanité. Shattered a reçu le prix White Pine2007 pour meilleur livre canadien pour enfants de l’Association des bibliothèques de l’Ontario et le prix du livre Violet Downey 2007 du chapitre national canadien de l’Ordre Impérial des Filles de l’Empire.

Article

Shilo, base des Forces canadiennes

Les Assiniboines habitaient la région à l'arrivée des premiers Européens, qui y installent des postes de traite le long de la rivière Assiniboine. Arrivent ensuite des colons dans les années 1880, qui s'y établissent dans l'espoir de cultiver la terre, mais celle-ci s'avère impropre à l'agriculture.

Article

Snowbirds

Les Snowbirds des forces armées sont une équipe de voltige militaire. Ils s’appellent officiellement le 431Escadron de démonstration aérienne. Depuis 1971, l’équipe a fait des performances à travers l’Amérique du Nord, devant des millions de personnes. Les Snowbirds ont été reconnus comme l’une des meilleures équipes de voltige en formation au monde, et de vols solos avec croisement à séparation minimale entre les avions.