Naviguer "Militaire"

Afficher 361-380 de 394 résultats
Article

Souveraineté dans l'Arctique

La souveraineté du Canada dans l’Arctique constitue une part essentielle de l’histoire et de l’avenir du pays. Le Canada compte près de 162 000 km de côtes arctiques. Par ailleurs, les trois territoires canadiens, situés dans le nord du pays, représentent 40 % de la masse terrestre de celui-ci. Au 21e siècle, la question de la souveraineté du Canada dans la région devient de plus en plus une priorité nationale pour les gouvernements. Cela s’explique par l’intérêt international croissant que suscite l’Arctique en raison de l’exploitation des ressources, des changements climatiques, du contrôle du passage du Nord-Ouest et de l’accès aux voies de transport. En 2008, le premier ministre Stephen Harper déclarait que « l’importance géopolitique de l’Arctique et l’intérêt que le Canada lui porte n’ont jamais été aussi grands ».

Article

The Army Show

The Army Show. À l'origine, ce nom était celui d'une revue musicale produite durant la Deuxième Guerre mondiale pour l'Armée canadienne. Plus tard, il fut rattaché aux unités de divertissement à l'intérieur de l'armée.

Article

The Bully Boys

Le livre The Bully Boys (2000) d’Eric Walters est une œuvre de fiction historique pour jeunes adultes. Le livre raconte l’histoire de Tom Roberts, un jeune fermier qui observe et aide le lieutenant James FitzGibbon et ses soldats mercenaires durant la guerre de 1812.

Article

The Royal Canadian Dragoons

Le régiment des Royal Canadian Dragons (RCD) est le doyen des trois régiments blindés de la Force régulière de l’Armée canadienne. Il a été créé en 1883, en tant qu’unité de cavalerie. Depuis cette date, il a servi dans des conflits majeurs, au pays et à l’étranger, notamment lors de la rébellion du Nord‑Ouest, de la guerre d’Afrique du Sud, de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale et, plus récemment, à l’occasion de la guerre en Afghanistan. Les Dragons ont également participé à des opérations de maintien de la paix en Égypte, à Chypre, en Somalie et dans les Balkans. Depuis 1987, le régiment est basé à la BFC Petawawa, en Ontario. Il fait actuellement partie du 2e Groupe‑brigade mécanisé du Canada, de la 4e Division canadienne. Un escadron détaché du RCD est stationné à la BFC Gagetown, au Nouveau‑Brunswick.

Article

Trouble de stress post-traumatique (TSPT)

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est une maladie mentale qui affecte les personnes qui ont été exposées à un traumatisme (toutes les personnes exposées à un traumatisme ne développent cependant pas nécessairement le TSPT). Des études ont montré que plus de 70 % des Canadiens ont été exposés à au moins un événement traumatique au cours de leur vie. On estime qu’au Canada, une personne sur dix pourrait être atteinte de TSPT à un moment de sa vie. Le TSPT peut toucher aussi bien les adultes que les enfants et peut survenir des mois ou même des années après l’exposition au traumatisme.

Article

Troupes de la Marine

Les Troupes de la Marine (également connues sous le nom de Compagnies franches de la Marine) étaient composées de soldats français de l’infanterie, sous le contrôle du ministère de la Marine. Leur objectif principal était de défendre les possessions coloniales d’outre‑mer de la France, notamment la Nouvelle‑France. Ces soldats peuvent être considérés comme la première armée régulière permanente du Canada.

Article

Unification des Forces armées canadiennes

Le 1er février 1968, la Loi sur la réorganisation des Forces canadiennes (projet de loi C‑243) entre en vigueur, mettant fin à l’existence, en tant qu’entités distinctes, de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne. Les trois forces armées sont combinées pour former les Forces armées canadiennes. Ce changement est piloté par le ministre de la Défense libéral, Paul Hellyer. Les avantages et les inconvénients de cette évolution sont largement débattus, avant et après l’entrée en vigueur de la Loi. En 2014, on revient en arrière sur de nombreux changements qui avaient été introduits dans le cadre de cette unification.

Article

Université Khaki

L'Université Khaki (d'abord le Khaki College) est un établissement d'enseignement créé et dirigé par l'Armée canadienne en Grande-Bretagne en 1917-1919 et en 1945-1946. Le programme est greffé aux groupes d'étude de la YMCA canadienne et aux services d'aumônerie de l'Armée canadienne.

Éditorial

Vancouver en vedette : Des Canadiens d’origine japonaise retenus dans le parc Hastings

Pendant un siècle, la Pacific National Exhibition (PNE) offre chaque été des divertissements aux familles avec ses redoutables manèges, ses podiums de musique et ses expositions agricoles. Mais en 1942, l’enceinte de la PNE est plutôt utilisée comme camp de prisonniers pour des milliers de Canadiens d’origine japonaise qui ont été déportés.

Article

Veronica Foster

Veronica Foster Guerrette, symbole de la Deuxième Guerre mondiale, mannequin et chanteuse (née le 2 janvier 1922 à Montréal, au Québec; décédée le 4 mai 2000 à Toronto, en Ontario). Veronica Foster travaille à l’assemblage de mitraillettes Bren légères pour la John Inglis Company pendant la Deuxième Guerre mondiale. Elle figure sur des affiches de propagande qui encouragent les femmes à servir le Canada en travaillant dans des usines de munitions, devenant ainsi un symbole canadien représentant les travailleuses du secteur industriel. Après la guerre, elle est la chanteuse principale de l’orchestre de danse Mart Kenney and His Western Gentlemen.

Article

​D’autrefois à maintenant : en commémoration de Lundy’s Lane

Le 25 juillet 2014, le Canada célèbre le bicentenaire de la bataille de Lundy’s Lane, une des plus sanglantes batailles de la guerre de 1812. La première célébration marquante de cet événement remonte à 1914, quand, quelques jours à peine avant le début de la Première Guerre mondiale, une foule de gens se réunissent pour célébrer 100 années de paix.