Naviguer "Communautés et sociologie"

Afficher 141-160 de 1200 résultats
Article

Canadiens biélorusses

Les Canadiens biélorusses (qu’on dit aussi bélarusses ou bélarussiens) proviennent de la Biélorussie (qu’on appelle également Bélarus). On considère les Biélorusses comme un peuple slave oriental. En 2016, 20 710 Canadiens se sont déclarés principalement ou partiellement Biélorusses.

Article

Canadiens cambodgiens ou khmers (Cambodgio-Canadiens)

L’immigration des Cambodgiens au Canada est relativement récente. De 1980 à 1992, le pays a accueilli plus de 18 000 réfugiés cambodgiens fuyant le régime des Khmers rouges. Ceux-ci se sont installés dans les principales régions urbaines du Canada. Selon le recensement de la population de 2016, 38 490 personnes ont des origines cambodgiennes. Au cours des 40 dernières années, de nombreux Canadiens d’origine cambodgienne se sont distingués, entre autres, l’actrice Ellen Wong, la journaliste Chan Tep et l’artiste- graffiteur FONKi.

Article

Canadiens cinghalais

Les Cinghalais sont le groupe ethnique le plus large de Sri Lanka. L’immigration au Canada a commencé au milieu des années 1950 et s’est accrue à la fin des années 1980. Selon le recensement canadien de 2016, 7285 personnes se sont identifiées comme ayant une ascendance ethnique cinghalaise (4355 réponses uniques et 2925 réponses multiples). Lors du même recensement, 152 595 personnes ont déclaré avoir des origines sri-lankaises.

Article

Canadiens d’origine afghane

La communauté afghane du Canada est relativement nouvelle. Jusqu’en 1978, on recense environ 1 000 Afghans au Canada. Au lendemain du coup d’État mené cette année-là par le Parti démocratique populaire d’Afghanistan, et après l’invasion et l’occupation soviétiques du pays qui s’ensuivent, de même qu’une guerre incessante au cours des quatre dernières décennies, la population afghane au Canada s’accroît. Selon le Recensement de 2016 de Statistique Canada, environ 84 000 Afghans vivent au Canada, dont la majorité est établie en banlieue des grandes villes.

Article

Canadiens d'origine africaine

Avant 1960, les immigrants africains noirs constituent au Canada un petit groupe dispersé et presque inconnu, quoique la présence d’Africains d’origine européenne ou asiatique soit plus marquée. Selon le recensement de 2016, 1 067 925 Canadiens déclarent être d’origine africaine (682 570 réponses uniques et 385 355 réponses multiples). De ce nombre, 230 110 personnes déclarent qu’elles sont originaires de l’Afrique centrale ou occidentale; 355 040 de l’Afrique du Nord; 260 145 de l’Afrique australe ou orientale et 239 560 d’autres parties de l’Afrique.

Article

Canadiens d’origine antillaise

Des groupes d’Antillais commencent à s’installer au Canada vers la fin du 18e siècle (voir Marrons de la Jamaïque en Nouvelle-Écosse et Canadiens noirs). Selon le recensement de 2016, 749 155 Canadiens sont d’origine antillaise, et la plupart d’entre eux sont au pays depuis les années 1970. Parmi cette communauté, on compte de nombreuses personnalités publiques, dont Jean Augustine, première femme noire à être élue à la Chambre des communes ; Celina Caesar-Chavannes, députée fédérale ; Donovan Bailey, ancien sprinteur professionnel et médaillé d’or olympique ; Bruny Surin, athlète retraité et médaillé d’or olympique ; Lincoln Alexander, ancien lieutenant-gouverneur de l’Ontario ; Anne Cools, première sénatrice canadienne noire (et plus ancienne membre du Sénat) ; Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale et Afua Cooper, auteur, historien et poète..

Article

Canadiens d’origine arménienne

La République d’Arménie d’aujourd’hui a été créée en 1991 et ne comprend qu’une petite partie du territoire qu’était l’Arménie ancienne. La migration arménienne vers le Canada a commencé vers la fin du 19e siècle. Le recensement de 2016 fait état de 63 810 personnes d’origine arménienne au Canada (34 560 de réponses uniques et 29 250 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine autrichienne

La République fédérale d’Autriche (Österreich) est située dans la région alpine de l’Europe centrale. La langue officielle de l’Autriche est l’allemand. Depuis la fin du 19e siècle, les immigrants autrichiens arrivent au Canada en plusieurs vagues distinctes. Le recensement de 2016 fait état de 207 050 personnes d’origine autrichienne au Canada (20 230 de réponses uniques et 186 820 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine croate

La Croatie est un pays du sud-est de l’Europe. Il est cerné par la Slovénie, la Hongrie, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la mer Adriatique. Les deux premiers Croates à poser le pied sur la terre maintenant appelée Canada étaient des marins dalmates. L’un d’eux faisait partie de l’équipage de Jacques Cartier lors de son troisième voyage (1541-1542), et l’autre, un mineur, accompagnait Samuel de Champlain dans ses explorations (1604-1606). Le recensement de 2016 fait état de 133 970 personnes d’origine croate au Canada (55 595 de réponses uniques et 78 370 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine estonienne

L’Estonie est une république du nord de l’Europe située dans la région de la mer Baltique. Elle est bordée par la Finlande, la Suède, la Lettonie et la Fédération de Russie. La première colonie estonienne du Canada s’établit en 1899 près du lac Sylvan, dans le centre de l’Alberta. Le recensement de 2016 fait état de 24 530 personnes d’origine estonienne au Canada (6155 de réponses uniques et 18 375 de réponses multiples).

Article

Canadiens d'origine finnoise

Entre 1835 et 1865, plusieurs centaines d’immigrants de Finlande s’établissent en Alaska (qui fait alors partie de la Russie). Un grand nombre d’entre eux descendent la côte jusqu’en Colombie-Britannique (voir Sointula). Quelques-uns des premiers immigrants finnois d’Ontario travaillent à la construction du premier canal Welland, terminé en 1829. Le recensement de 2016 dénombre 143 640 habitants d’origine finlandaise au Canada (25 875 réponses uniques et 117 765 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine grecque

Au Canada, l’immigration grecque commence au début du 19e siècle. Des Grecs provenant des îles (Crète, Syros et Skopelos) et du Péloponnèse, en particulier des villages pauvres des provinces de l’Arcadie et de la Laconie, s’établissent à Montréal dès 1843. En 1871, on ne connaît que 39 personnes d’origine grecque vivant au Canada. L’immigration grecque, plutôt sporadique avant 1900, augmente considérablement au début du 20e siècle à cause de la pauvreté, de la guerre et des crises politiques en Grèce. Le recensement de 2016 indique que 271 405 personnes d’origine grecque vivent au Canada (141 580 réponses simples et 129 830 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine hongroise

La Hongrie d’aujourd’hui est un pays enclavé de l’Europe centrale. Il est cerné par la Slovaquie, l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Roumanie et l’Ukraine. Les immigrants hongrois venus aux États-Unis commencent à émigrer au Canada durant les années 1880. Le recensement de 2016 fait état de 348 085 Canadiens d’origine hongroise (83 400 de réponses uniques et 264 685 de réponses multiples).

Article

Canadiens d'origine japonaise

Les Canadiens japonais, ou Nikkei (terme englobant les immigrants japonais et leurs descendants) sont des Canadiens d’origine japonaise. Les Japonais arrivent au Canada en deux principales vagues. La première génération d’immigrants, appelée Issei, immigre de 1877 à 1928, tandis que la seconde fait de même après 1967. Selon le recensement de 2016, on trouve 121 485 personnes d’origine japonaise au Canada, soit 0,35 % de la population canadienne. Les Canadiens japonais des premières générations se voient toutefois refuser les pleins droits de citoyenneté, comme le droit de vote aux élections fédérales et provinciales et celui de travailler au sein de certains secteurs d’activité. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement fédéral procède à l’internement et à l’expropriation de plus de 20 000 Canadiens japonais.

Installés principalement en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, les Canadiens japonais contribuent à tous les aspects de la société canadienne. Parmi les Canadiens japonais les plus connus figurent les romanciers Kerri Sakamoto, Aki Shimazaki, Michelle Sagara, Hiromi Goto, Kim Moritsugu et Joy Kogawa, le poète Roy Miki, l’écrivain Ken Adachi, les cinéastes Midi Onodera et Linda Ohama, le scientifique David Suzuki, le fonctionnaire Thomas Shoyama, les architectes Raymond Moriyama et Bruce Kuwabara, le militant social Art Miki, le judoka Mas Takahashi, et l’agronome Zenichi Shimbashi. Les artistes issus de cette communauté comprennent Takao Tanabe, Miyuki Tanobe, Roy Kiyooka et Kazuo Nakamura.

Parmi les politiciens connus, citons Bev Oda, à la fois première députée et première ministre du Cabinet nippo-canadienne, la ministre libérale de la Colombie-Britannique Naomi Yamamoto, et l’ancien ministre du Parti progressiste conservateur de l’Ontario, David Tsubouchi. Vicky Sunohara, en tant que membre de l’équipe canadienne féminine de hockey sur glace, remporte l’argent (en 1998) et l’or (en 2002 et 2006) aux Jeux olympiques d’hiver. Devin Setoguchi, du Wild du Minnesota, ainsi que Jon Matsumoto et Raymond Sawada de la Ligue américaine de hockey sont des joueurs de hockey nippo-canadiens.

Article

Canadiens d’origine lettone

La Lettonie est un petit pays situé sur la côte est de la mer Baltique. Il a des frontières communes avec la Russie, la Lituanie, le Bélarus et l’Estonie. Constituée en tant qu’État indépendant après la Première Guerre mondiale, la Lettonie est occupée par l’Union soviétique en 1940, ensuite par les nazis de 1941 à 1944, puis de nouveau par l’Union soviétique. En 1945, 110 000 Lettons ayant fui vers l’Europe de l’Ouest sont classés comme personnes déplacées. De ce nombre, 14 911 immigrent éventuellement au Canada. Le recensement de 2016 fait état de 30 725 personnes d’origine lettone au Canada (7040 de réponses uniques et 23 685 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine lituanienne

La Lituanie est un petit pays situé sur la côte sud-est de la mer Baltique. Les premiers immigrants lituaniens recensés au Canada sont des soldats ayant servi dans l’armée britannique au début du 19e siècle. Le recensement de 2016 fait état de 59 285 personnes d’origine lituanienne au Canada (11 185 de réponses uniques et 48 100 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine maltaise

La République de Malte est un archipel situé dans la Méditerranée, au sud de la Sicile, qui comprend sept îles. Malgré les vagues d’immigration produites en 1840, vers 1907 et entre 1918 et 1920, le nombre des Maltais au Canada est resté faible jusqu’après la Deuxième Guerre mondiale. Au recensement canadien de 2016, 41 915 personnes ont déclaré être d’origine maltaise (12 815 réponses uniques et 29 100 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine norvégienne

La Norvège est un pays scandinave situé au nord-ouest de l’Europe. Elle possède des frontières communes avec la Suède, la Finlande et la Russie. L’immigration norvégienne en Amérique du Nord a débuté en 1825 avec l’arrivée à New York d’un bateau rempli de Norvégiens. Au recensement canadien de 2016, 463 275 personnes ont déclaré être d’origine norvégienne (35 905 réponses uniques et 427 370 réponses multiples).