Naviguer "Sports et loisirs"

Afficher 541-553 de 553 résultats
Article

Wright, Joseph, Sr

Joseph Wright, père, rameur (Toronto, Ont., 13 janv. 1864 -- id., 18 oct. 1950). En 1950, Wright est reconnu comme le meilleur rameur canadien des 50 dernières années. En 1885, il mène l'équipe de rameurs des Argonauts de Toronto à la victoire lors du championnat national des États-Unis.

Article

Yvon Durelle

Yvon Durelle, surnommé « the Fighting Fisherman » (le pêcheur combattant), boxeur (né le 14 octobre 1929, à Baie‑Sainte‑Anne, au Nouveau‑Brunswick; décédé le 6 janvier 2007, à Moncton, au Nouveau‑Brunswick). Yvon Durelle était un boxeuracadien. Cogneur puissant, il a été champion du Canada, dans la catégorie poids moyens, en 1953, champion du Canada, dans la catégorie poids mi‑lourds, de 1953 à 1957, ainsi que champion de l’Empire britannique, dans la catégorie des poids mi‑lourds, en 1957. En 1958, il a acquis une renommée internationale pour un match légendaire, en 11 reprises, contre le champion du monde en titre Archie Moore, au Forum à Montréal. Au cours de sa carrière, il a remporté 88 victoires, dont 49 par KO, subi 24 défaites et fait 2 matchs nuls. Il a été intronisé au Panthéon des sports canadiens, au Temple de la renommée sportive du Nouveau‑Brunswick, au Temple de la renommée sportive des Maritimes et à la Galerie de la renommée de la boxe canadienne. Il est décédé à 77 ans, après une bataille de plusieurs années contre la maladie de Parkinson.

Article

​Albertine Lapensée

​Albertine Lapensée (Miracle Maid) était une joueuse de hockey (née le 10 août 1898 à Cornwall, en Ontario, la date et le lieu de sa mort restent inconnus). Albertine Lapensée, pourrait-on dire, est la première joueuse vedette de hockey canadien, l’une des femmes joueuses dont le nom figure dans les journaux sportifs au Canada central dans les années 1915-1918, pendant la Première Guerre mondiale.

Article

​Charles Hamelin

Charles Hamelin, patineur de vitesse courte piste (né le 14 avril 1984 à Lévis, au Québec). Charles Hamelin a remporté trois médailles d’or en patinage de vitesse sur courte piste. Avec cinq médailles olympiques au total, il égale le record du plus grand nombre de médailles olympiques décrochées par un athlète canadien masculin. Aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, il a remporté la médaille d’or aux épreuves masculines du 500 m individuel et du relais 5 000 m aux côtés de Guillaume Bastille, François Hamelin, Olivier Jean et François Louis Tremblay; et, aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, il a remporté la médaille d’or à l’épreuve du 1 500 m. Il a en outre remporté une médaille d’argent au relais masculin lors des Jeux olympiques d’hiver de 2006 à Turin et une médaille de bronze au relais aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang. En mars 2018, il détient déjà 12 médailles d’or aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste. Il devient alors, en 2018, le champion du monde en titre, soit le premier Canadien à l’être depuis Marc Gagnon en 1998. Charles Hamelin a été nommé patineur masculin de courte piste de l’année dix fois par Patinage de vitesse Canada.

Article

​Hayley Wickenheiser

Hayley Wickenheiser, O.C., joueuse de hockey et de balle molle (née le 12 août 1978 à Shaunavon, en Saskatchewan). Hayley Wickenheiser a gagné 7 médailles d’or et 6 médailles d’argent au sein d’Équipe Canada aux Championnats du monde de hockey sur glace féminin, ainsi que 4 médailles d’or et 1 médaille d’argent aux Jeux olympiques d’hiver. Elle détient le record du nombre de buts (18), de passes décisives (33) et de points (51) au hockey sur glace féminin aux Jeux olympiques d’hiver, ainsi que le record du nombre de passes décisives (49) et de points (86) aux Championnats du monde de hockey sur glace féminin. Elle est également la toute première femme à compter un but dans une ligue masculine professionnelle. Hayley Wickenheiser s’est retirée du hockey de compétition le 13 janvier 2017, avec un bilan de 379 points (168 buts et 211 passes décisives) cumulés en 276 matchs disputés avec Équipe Canada. Officier de l’Ordre du Canada, elle a remporté le prix Bobbie Rosenfeld de l’athlète féminine de l’année telle que choisie par la Presse canadienne et a été intronisée à l’Allée des célébrités canadiennes et au Temple de la renommée du hockey.

Article

​Patrick Chan

Patrick Lewis Wai-Kuan Chan, patineur artistique (né le 31 décembre 1990 à Ottawa, en Ontario). Patrick Chan est champion canadien et champion du monde en patinage artistique masculin. Trois fois champion du monde, il remporte dix championnats nationaux en compétition individuelle, battant le record de Montgomery Wilson, établi en 1939. Connu pour sa créativité rafraîchissante, il remporte à maintes reprises de grandes compétitions internationales comme les Championnats du monde de patinage artistique, les Internationaux Patinage Canada, le Grand Prix, le Trophée Éric Bompard et les Championnats des quatre continents. Le patineur établit plusieurs records de pointage dans des compétitions mondiales, y compris aux Championnats du monde de 2011 et de 2013, remporte le Trophée Éric Bompard de 2013 et décroche trois médailles aux Jeux olympiques d’hiver, soit l’argent à l’épreuve masculine (2014) et l’or (2018) et l’argent (2014) à l’épreuve en équipe.

Article

​Perdita Felicien

Perdita Felicien, coureuse de haies (née le 29 août 1980 à Oshawa, en Ontario). C’est la première Canadienne à gagner une médaille individuelle en athlétisme aux Championnats du monde de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (AIFA).

Article

​Sarah Burke

​Sarah Burke, skieuse acrobatique (née le 3 septembre 1982 à Barrie, ON; décédée le 19 janvier 2012 à Salt Lake City, Utah).

Article

​Shirley et Sharon Firth

Shirley Firth, skieuse de fond (née le 31 décembre 1953 à Aklavik, Territoires du Nord-Ouest; décédée le 30 avril 2013 à Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest) et Sharon Anne Firth, skieuse de fond (née le 31 décembre 1953 à Aklavik, Territoires du Nord-Ouest). Les sœurs jumelles Shirley et Sharon Firth, membres de la Première nation gwich'in, font partie de la toute première équipe olympique féminine canadienne de ski de fond.