Naviguer "Villes et régions habitées"

Afficher 1-20 de 950 résultats
Article

100 Mile House

100 Mile House, incorporée comme municipalité de district de la Colombie-Britannique en 1991, population 1980 (recensement de 2016), 1886 (recensement de 2011). Le district de 100 Mile House est situé au sud de la région Cariboo, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, au bord de la route 97. Il se trouve à 456 km au nord-est de Vancouver.

Article

Abbotsford

Abbotsford, Colombie‑Britannique, constituée en ville en 1995, population de 141 397 personnes (recensement de 2016), et de 133 497 personnes (recensement de 2011). La ville d’Abbotsford est née de la fusion des municipalités de district de Matsqui et d’Abbotsford. Abbotsford est située sur la rive sud du fleuve Fraser, à 76 km à l’est de Vancouver. La ville doit son nom à Harry Braithwaite Abbott, le directeur des travaux de la partie britanno‑colombienne du Chemin de fer Canadien Pacifique. Abbotsford est la cinquième municipalité la plus peuplée de la Colombie‑Britannique.

Article

Acadie

L'Acadie est fondamentalement un pays d'histoire, et son statut actuel est celui d'une collectivité minoritaire aux contours flous, mais dotée d'un imaginaire vigoureux. Issue de la colonisation française du XVIIe siècle sur la côte atlantique nord-américaine, elle est le lieu des premiers établissements agricoles européens dans ce qui deviendra le Canada.

Article

Acte de Québec (1774)

L’Acte de Québec a reçu la sanction royale le 22 juin 1774. Il a révoqué la Proclamation royale de 1763, qui visait à assimiler la population canadienne-française sous la domination anglaise. L’Acte de Québec est entré en vigueur le 1er mai 1775. Il a été adopté afin d’acquérir la loyauté de la majorité francophone de la province de Québec. Basé sur les recommandations des gouverneurs James Murray et Guy Carleton, l’Acte garantissait la liberté de croyance et la restauration des droits des biens français. Cependant, l’Acte a entraîné des conséquences désastreuses pour l’empire de l’Amérique du Nord britannique. Considéré comme l’une des cinq « lois intolérables » par les treize colonies britanniques, l’Acte de Québec a été l’une des causes directes de la Révolution américaine (1775 à 1783). L’Acte constitutionnel lui a succédé en 1791.

Ce texte est l’article intégral sur l’Acte de Québec de 1774. Si vous souhaitez lire un résumé en langage simple, veuillez consulter l’article « Acte de Québec de 1774 (résumé en langage simple) ».

Article

Acton Vale

Connue comme « la porte de l'Estrie », Acton Vale est la municipalité régionale du comté d'Acton. Les Tapis Peerless est le principal employeur.

Article

Africville

Fondé au milieu du 18e siècle, Africville était un village afro canadien situé au nord d'Halifax. Au cours des années 1960, la ville d'Halifax fait détruire les maisons de cette petite communauté de bord de mer et autrefois prospère. En 2010, le maire de la Municipalité régionale d'Halifax a présenté des excuses pour cet acte que plusieurs ont qualifié à l’époque de raciste. Aujourd’hui, Africville symbolise l'oppression subie par les Canadiens noirs, ainsi que les efforts déployés pour redresser les torts qui leur ont été causés au cours de l'histoire.

Article

Airdrie

Airdrie, cité de l'Alberta; population 61 581 (recensement de 2016), 42 564 (recensement de 2011); constituée en 1985.

Article

Ajax

Ajax, Ontario, constituée en ville en 1955, population de 119 677 habitants (recensement de 2016), de 109 600 (recensement de 2011). La ville de Ajax est située à 13 km de la limite est de Toronto, sur la rive nord du lac Ontario. Ajax est devenue une partie de la municipalité régionale de Durham en octobre 1973. En janvier 1974, Ajax s’est agrandie pour englober le village de Pickering (constitué en 1953) ainsi qu’une partie du canton de Pickering.

Article

Aklavik

Aklavik, hameau des T.N.-O.; pop. 633 (recens. 2011), pop. 594 (recens. 2006); const. en 1974. Aklavik est situé à l'embouchure du Fleuve Mackenzie, à 1143 km à vol d'oiseau au nord-ouest de Yellowknife.

Article

Alberton

En 1833, Alberton est également connue sous le nom de « Stump Town » en raison des centaines de souches (stump en anglais) laissées à l'abandon après les coupes à blanc de la forêt. Ville carrefour, Alberton est désignée plus tard sous le nom de « Cross ».

Article

Alert Bay

Sa baie abritée attire d'abord les Kwakwaka'wakw (Kwakiutl) qui utilisent la région comme cimetière. La communauté voit probablement le jour en tant qu'avant-poste missionnaire en 1878, bien qu'un atelier de salage du saumon ait été fondé en 1870.

Article

Alexandria

Agglomération d’Alexandria, Ontario, 2845 habitants (recensement de 2016), 2924 habitants (recensement de 2011). Fondée en tant que ville en 1903, Alexandria perd toutefois son statut en 1998 en raison d’une restructuration municipale en Ontario. L’agglomération fait maintenant partie de la nouvelle municipalité de North Glengarry (10109 habitants). Alexandria est située à mi-chemin entre Montréal et Ottawa, à proximité du chemin de fer Canadien National.

Article

Alma

Issue de l'industrie du bois de sciage en 1860, Alma devient rapidement une paroisse agricole prospère. Elle entre de plain-pied dans l'ère industrielle en 1923 avec le début de la construction de la centrale hydroélectrique d'Isle-Maligne sur la Grande-Décharge.

Article

Almonte

Almonte, localité urbain de l'Ont.; pop. 4752 (recens. 2011), 4538 (recens. 2006). Almonte est située sur la rivière Mississippi, à 48 km au sud-ouest d'Ottawa.

Article

Altona

En 1895, la ville est érigée aux abords de l'embranchement d'une voie ferrée du CP, près du village agricole d'Altona. En 1880, ce village fait partie d'une réserve située à l'ouest de la rivière Rouge et destinée aux mennonites en provenance de Russie.

Article

Amherst

Amherst, ville de la N.-É.; pop. 9717 (recens. 2011), 9505 (recens. 2006), const. 1889. Amherst est située près de la frontière du Nouveau-Brunswick, à 15 km à l'est de Sackville, au Nouveau-Brunswick.

Article

Amherstburg

Amherstburg, (Ontario), constituée en ville en 1878, population de 21 936 habitants (recensement de 2016), de 21 556 (recensement de 2011). La ville de Amherstburg est située sur la rivière Detroit, près du lac Érié. Elle est localisée sur le territoire traditionnel de la Confédération des Trois Feux, qui incluent les Ojibwés, les Odawas et les Potawatomis. (Voir aussi Anichinabé.) Le territoire est couvert par le Traité no 35. Durant les années 1850, Amherstburg a été le principal terminus du chemin de fer clandestin.

Article

Amos

Fondée en 1914, Amos devient, au milieu des années 20, la ville la plus importante de l'Abitibi et le chef-lieu de comté de cette région du Québec nouvellement établie. Elle est nommée en l'honneur d'Alice Amos, épouse de sir Lomer Gouin, premier ministre du Québec.

Article

Amqui

L'histoire de la municipalité d'Amqui est plus complexe qu'il n'y paraît. En 1907, le centre du village se sépare de la municipalité paroissiale de Saint-Benoît-Joseph-Labre. Il prend le nom d'Amqui en 1948 et acquiert le statut de ville en 1961.

//